Moteur de recherche d'offres d'emploi Fonction Publique Apprentis - Stagiaires

Validation d'une méthode de vérification du pointage d'antenne pour les radars météorologiques


Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2020-522524  

Description du poste

Nature de l'emploi

Stage

Domaine fonctionnel

Apprentissage et stage - Etudes, qualité, audit

Intitulé du poste

Validation d'une méthode de vérification du pointage d'antenne pour les radars météorologiques

Descriptif de l'employeur

Météo-France est un établissement public de l'État à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre chargé des transports, dont les missions sont fixées par le décret modifié n° 93-861 du 18 juin 1993.

Employant plus de 3 000 personnes, il est l'opérateur national de la météorologie et du climat. Ses activités de recherche le conduisent à l'état de l'art scientifique en matière d'observation, de prévision et de climat. Il fournit des services adaptés aux besoins des pouvoirs publics, de l'aéronautique, des entreprises et du grand public, pour leur permettre de gérer les risques en matière de sécurité des personnes et des biens, de mieux organiser et adapter leurs activités, et d'anticiper les impacts du changement climatique

Descriptif de l'employeur (suite)

Le Centre de Météorologie Radar (CMR) est responsable de l’ensemble des activités concernant les réseaux de radars de précipitation de Météo-France, depuis la prospective sur l’évolution de ces réseaux, jusqu’à la mise en œuvre des systèmes opérationnels mettant des données validées et qualifiées à disposition des outils de production de Météo-France et des utilisateurs extérieurs.


Au sein du service CMR, la division DEP (Développement, Études et Prospectives), au sein de laquelle se déroulera le stage, est responsable de différentes missions, dont :
- la veille scientifique et technologique appliquée aux radars météorologiques ;
- la réalisation d'études visant à améliorer les produits opérationnels existants ou à faire exister de nouveaux produits opérationnels en réponse à un besoin exprimé ;
- la valorisation de son activité de R&D au travers de publications scientifiques, de participations à des conférences et, le cas échéant, de dépôts de brevets.

Description du poste

Les radars météorologiques effectuent habituellement plusieurs tours d'antenne à des élévations différentes. Les traitements effectués nécessitent de connaître avec précision l'élévation de l'antenne. De plus, les obstacles (relief, arbres, bâtiments) situés autour du radar sont à l'origine d'échos de sol et de masques qui impactent fortement les images radar. L'effet de ces masques et échos de sol est évalué et corrigé à partir de simulations et d'observations. Cependant, si le positionnement de l'antenne est imprécis ou biaisé, les corrections effectuées ne sont plus adaptées et la qualité des images finales est dégradée. La précision nécessaire dans le positionnement de l'antenne est de l'ordre de quelques centièmes de degré en élévation et du dixième de degré en azimut.
Afin de vérifier régulièrement le bon positionnement de l'antenne des radars, la plupart des services météorologiques utilisent le soleil, qui émet un rayonnement dans la bande de fréquences utilisée par les radars.

Deux techniques sont utilisées à METEO-FRANCE.

La première consiste à effectuer un balayage autour du soleil, en élévation et en azimut. La position du soleil étant connue de façon précise, on en déduit les éventuels biais de positionnement de l’antenne. Cette méthode est utilisée depuis l'exploitation des premiers radars à METEO-FRANCE. Elle donne de bons résultats en bande C (5 GHz) et S (2.8 GHz), mais des résultats plus aléatoires en bande X (10 GHz).

La seconde technique consiste à observer la position du soleil lorsqu'il est vu sur les images de réflectivité opérationnelles. Il s'agit donc d'une méthode opportuniste, qui ne nécessite pas d'interrompre le fonctionnement normal du radar. Utilisée depuis longtemps pour évaluer les erreurs de positionnement en azimut, cette technique est depuis peu testée également pour évaluer les erreurs de positionnement en site, sur la base de la méthode développée par Huuskonen et al pour les radar en bande C. On souhaite en particulier l'utiliser pour les radars en bande X, pour lesquels la méthode par balayage est moins fiable.

L'objectif de ce stage est de mettre au point une version de la méthode opportuniste adaptée aux radars français, en bandes C, S, et X, et d'expliquer autant que possible les différences observées entre la méthode par balayage et la méthode opportuniste.

Le stage pourra s'organiser de la manière suivante :
1) Etude de la méthode proposée par A. Huuskonen ;
2) Adaptation de l'outil de contrôle solaire opportuniste pour les radars du réseau METEO-FRANCE ;
3) Etude des résultats donnés par la méthode de contrôle solaire opportuniste sur une longue période et recherche des causes des variations observées ;
4) Si possible, comparaison avec la méthode de contrôle solaire par balayage et explication des différences observées.

Conditions particulières d'exercice

La date fin de publication de l'offre de stage est fixée au 15/03/21

Descriptif du profil recherché

Le candidat recherché devra avoir au minimum un niveau bac+2 acquis et être en cours de bac+3.

Le stagiaire devra posséder des compétences dans le domaine de la mesure et en analyse de données, ainsi qu'une expérience avec les outils de programmation (environnement linux, C/C++, python…).

Un niveau d'anglais suffisant est souhaité pour pouvoir comprendre les publications scientifiques (en anglais) qui expliquent la méthode opportuniste.

Commentaires

La durée du stage est d'environ 4 mois et débuterait en mars 2021;

Profil candidat

Niveau d'études

Niveau II : Bac + 3 Licence, licence professionnelle

Langues

Anglais (Avancé ou indépendant)

Informations complémentaires

Informations complémentaires

Candidature :

Veuillez transmettre exclusivement par mail votre CV et votre lettre de motivation à :

  • nicolas.gaussiat@meteo.fr
  • isabelle.sanchez@meteo.fr
  • beatrice.fradon@meteo.fr
  • alexandre.teste@meteo.fr
  • ouria.ghalayini@meteo.fr

Localisation du poste

Localisation du poste

Europe, France, Occitanie, Haute Garonne (31)

Lieu d'affectation (sans géolocalisation)

METEO-FRANCE DSO/CMR 42, avenue Gaspard CORIOLIS 31057 TOULOUSE Cedex

Demandeur

Personne à qui adresser les candidatures (mail)

nicolas.gaussiat@meteo.fr isabelle.sanchez@meteo.fr beatrice.fradon@meteo.fr

Personne à contacter (mail)

nicolas.gaussiat@meteo.fr isabelle.sanchez@meteo.fr beatrice.fradon@meteo.fr

Autre personne à contacter (mail)

alexandre.teste@meteo.fr ouria.ghalayini@meteo.fr